MON HISTOIRE

BD72237B-8C95-4F5F-8D38-991205CC0390.jpe
69E4A9BC-5B18-4B36-BAFD-3BC015B0EA58.jpe

Comment est née Flove Jewels ? Voici mon histoire.

En 2016, j'ai été diagnostiqué avec une scoliose de 50°. C'était la première fois que j'entendais parler de cette maladie incurable et chronique. J'avais parfois quelques douleurs au dos, sans plus. Toutefois, le temps a passé, et les douleurs sont devenues beaucoup plus éminentes et incurables. Étant dans l'incapacité d'occuper un emploi qui nécessite d'être debout de longues heures et ne trouvant rien qui correspondait à ma condition, j'ai décidé de me lancer en affaires. C'est en combinant mes passions pour l'entrepreneuriat et la mode que Flove Jewels, une boutique en ligne créatrice et distributrice de bijoux, a officiellement vu le jour, le 4 août 2016. 
Une scoliose, je ne souhaite pas ça à personne. Ce sont quelques hauts, mais beaucoup de bas. C’est une maladie silencieuse, qu’on ne voit pas, mais qui n’est pas moins présente pour autant. C’est aussi beaucoup de restrictions, 


Le plus beau que cet obstacle m’aura permis de créer, c’est sans l’ombre du doute Flove Jewels. C’est donc important pour moi de vous remercier. Merci de m’avoir choisi pour vos bijoux, merci d’avoir apporté cette lumière dans ma vie, merci de me faire vibrer depuis maintenant 4 ans. 


Je tiens donc à remercier chacun d’entre vous, qui avez commandé depuis 2016. Vous m’avez permis de trouver ma place, et de prouver à bien des gens que si on veut, on peut. La route ne sera pas toujours facile, certes, mais la fin vaudra toujours le détour. 
Je vous parle de mon histoire, parce que le 8 juin 2020 a été un jour important pour moi ; Je me suis fait opéré à la colonne vertébrale. 

Flove xx

P.S : Étant donné que l'environnement me tient à coeur, je suis également très fière de mentionner que depuis novembre 2019, toutes mes enveloppes sont recyclables et 100% biodégradables, en plus d'être fabriquées au Canada. Cela permet non seulement d'encourager l'économie locale, mais cela diminue également de façon considérable leur empreinte écologique.

Photo : @emecyphoto